Désirs d'avenir 86000 - Arnaud Fage

Publié le

Ségolène Royal dénonce lundi "une opération policière médiatisée" après l'importante intervention des forces de l'ordre à Villiers-le-Bel
3.13.jpg

Une opération de police, mobilisant près d'un millier de membres des forces de l'ordre, a été engagée lundi matin à Villiers-le-Bel afin d'interpeller les auteurs de violences contre des policiers survenues fin novembre dans cette ville. Trente-trois personnes ont été interpellées, selon la police.

Ségolène Royal estime qu'il s'agit en effet "
d'un dysfonctionnement grave de la République".

"
Ce qui m'étonne, c'est qu'il y a eu, semble-t-il, des caméras pour accompagner les forces de police. On connaît ça maintenant avant chaque échéance municipale, je crois que c'est un dysfonctionnement grave de la République",déclare-t-elle déclare-t-elle sur France Inter.

"
Quand des caméras accompagnent des opérations policières massives en période municipale, c'est une façon d'influencer l'opinion, de vouloir faire peur. Il ne faudrait pas que la campagne électorale des municipales donne lieu à des opérations policières médiatisées" insiste-t-elle.

Pour Ségolène Royal,"
le président de la République en revient au vieux réflexe de politique spectacle sécuritaire, parce que là où il échoue sur le plan économique et social, il veut faire croire qu'il continue à maîtriser les choses sur la question de la sécurité, ce qui n'est pas le cas".

"
J'espère que les Français vont sanctionner par leur vote ce type de manipulation".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article