Désirs d'avenir 86000 - Arnaud Fage

Publié le

Signer la contribution

« Il avait promis la rupture. La France subit une déchirure »

Devant plus de 1500 militants, Ségolène Royal a évoqué « l'insupportable perspective » de la privatisation d'Areva et EDF. « Non, Nicolas Sarkozy, vous n'avez pas le droit de privatiser pour vos amis financiers, ceux que vous avez besoin de remercier pour leur connivence pendant la campagne présidentielle! », a-t-elle lancé.
« Vous n'avez pas le droit de donner à vos amis Bouygues, Bolloré, Lagardère, vous n'avez pas le droit de donner non seulement les médias mais vous n'avez pas le droit de donner le patrimoine énergétique des Français », a-t-elle martelé.
Ségolène Royal a également fustigé à plusieurs reprises le "système prédateur de Nicolas Sarkozy", opposant la « France des Falcon » (avion fabriqué par Dassault) à celle des salariés « au pouvoir d'achat confisqué ».
Elle a fustigé « l'étrange mélange entre Berlusconi et Doc Gyneco avec des montres à 50.000 euros! Non ce n'est pas la France! ».
« C'est la raison pour laquelle les socialistes et la gauche doivent être plus que jamais au combat et présents pour proposer, incarner, un espoir et une espérance », a-t-elle poursuivi.

Source : Désirs d'avenir

Film de présentation de la contribution

Sur le lien suivant :

http://www.desirsdavenir.org/segolene-royal/les-actualites/film-de-presentation-de-la-contribution/30-06-2008


Source : Désirs d'avenir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article