Désirs d'avenir 86000 - Arnaud Fage

Publié le

Signer la contribution

Communiqué de Ségolène Royal

Ségolène Royal s'étonne de la polémique indécente soulevée par la droite et des propos très virulents tenus par François Fillon.

Le moment n'est pas à la polémique politicienne.

Les propos qu'elle a tenus, en réponse à une question des journalistes, se sont contentés de reprendre des faits admis par tous, et notamment par le Secrétaire général de l'Elysée.

Par ailleurs, ses propos ont été sortis de leur contexte puisque lors de son intervention, elle a appelé au respect des retrouvailles familiales si longtemps attendus et à la nécessité de n'alimenter aucune polémique. Ségolène Royal appelle donc le gouvernement à faire preuve d'un peu de décence.

Source : Désirs d'avenir



Libération d'Ingrid Bétancourt

"Tout le monde le sait, c’est une opération colombienne rondement menée qui a bien marché, qui prouve que les négociations avec les Farc étaient inutiles et n’avaient débouché sur rien", a estimé Ségolène Royal en visite à Québec pour le 400e anniversaire de la ville.

"Nicolas Sarkozy n’a été absolument pour rien dans cette libération", a-t-elle ajouté devant un petit groupe de journalistes.

"Je crois que c’est bien qu’il y ait aujourd’hui un rassemblement national autour de cette libération mais que les récupérations politiques seraient totalement décalées", a-t-elle poursuivi, saluant le "courage" d’Ingrid Betancourt et de sa famille.

Source : Désirs d'avenir

Ingrid Betancourt : les Français en visite au 400e transportés de joie


Ségolène Royal hier à une séance de signatures de son dernier livre au Quebec

Alors que le mythique navire français Belem arrivait au Vieux-Port de Québec après une longue traversée de l’Atlantique, la classe politique française et québécoise venue pour l’accueillir a reçu l’annonce de la libération d’Ingrid Betancourt avec une joie incommensurable «On est ravi d’apprendre qu’elle est enfin libérée», a lancé le premier ministre du Québec, Jean Charest, qui, comme plusieurs, attendait d’autres précisions sur les conditions de sa libération.

«C’est un dossier, a-t-il ajouté, que j’ai suivi et que ma famille a suivi toutes ces longues années. Je lui souhaite la santé. Qu’elle puisse retrouver sa famille, sa santé et l’amour de ses proches.»

Pour, Ségolène Royal, «c'est merveilleux».

«Ses enfants, ajoute-t-elle, ont maintenu la mobilisation. Tout le monde a eu peur pour sa vie. C'est extraordinaire.»

«Dans l'avion qui nous amenait à Québec, on s'est réjoui fortement de l'annonce de la libération d'Ingrid Betancourt», a rajouté le président du conseil régional de la Bretagne et de la Normandie, Laurent Beauvais. «Pour moi, cet événement sera toujours relié aux Fêtes du 400e anniversaire de Québec puisque c'est à ce moment que la nouvelle nous est venue.»

Source : Désirs d'avenir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article