Désirs d'avenir 86000 - Arnaud Fage

Publié le

La politique économique des investissements que Ségolène Royal promeut en temps que Présidente de Région.

Dans le cadre de la première journée mondiale d'action contre les fonds d'investissement, Ségolène Royal rappelle son attachement à des dispositifs financiers responsables et efficaces, qui bénéficient avant tout aux entreprises et à leurs salariés. Elle dénonce les comportements prédateurs qui aboutissent à précariser les salariés et à corrompre les projets d'entreprise en encourageant les délocalisations et les profits à court terme au bénéfice des seuls actionnaires. Elle déplore que les PME innovantes, créatrices des emplois et des solutions de demain, ne trouvent pas les financements suffisants pour développer leurs projets dans de bonnes conditions.Elle propose donc que soit créée au niveau national une banque publique autour de la Caisse des dépôts et consignations pour accompagner le développement des PME. Cette banque serait garante de l'intérêt général.Ségolène Royal  rappelle qu'elle a mis en place de manière concrète cette vision d'une économie protectrice dans la Région Poitou-Charentes qu'elle préside. Afin de répondre aux difficultés rencontrées par les entreprises de la région Poitou-Charentes pour disposer de financements pour renforcer leurs capitaux propres, elle a décidé de la création d'un Fonds d'Investissement de Proximité (FIP). En mobilisant l'épargne des particuliers du territoire régional, ce fonds d'investissement de proximité permet d'encourager la participation de la ressource financière que constitue l'épargne des particuliers, en priorité ceux habitant sur le territoire régional, afin de soutenir le développement des entreprises locales.Dans le cadre du soutien à l'économie sociale, la Région Poitou-Charentes soutient par ailleurs la reprise et la création d'entreprises sous la forme de SCOP (Société Coopératives de Production) qui réconcilient l'économie de marché avec les principes de solidarité et les règles de la démocratie. Depuis quatre ans, la Région Poitou-Charentes comptent 30 % de coopératives en plus, ce qui équivaut à une augmentation de plus de 20 % du nombre de salariés.

Source : Désirs d'avenir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article