titre automatique

Publié le par Arnaud

Ségolène Royal confirme vouloir maintenir l'effort de Défense



Elle a confirmé qu'elle maintiendrait le montant du budget de la Défense à environ 2% du PIB si elle était élue à la présidence de la république.

La candidate du PS, du MRC et du PRG a ajouté qu'elle renforcerait les pouvoirs de contrôle du Parlement, dans les domaines du renseignement, des opérations extérieures et des exportations d'armes.

Cette rencontre, à laquelle participait quelques centaines de militants, avait été initiée par Jean-Pierre Chevènement, président d'honneur du MRC.

"Le budget actuel" de la Défense s'élève à "2% du PIB" et "j'entends le maintenir car les menaces ont changé mais pas disparu", a-t-elle constaté. "Nous ne pouvons nous en remettre à d'autres du soin de nous protéger, car  je sais que (la) liberté a un coût", mais "à l'intérieur de cet effort" des "redéploiements nécessaires" seront opérés, a-t-elle souligné.

"Il faut que la politique de défense et la définition de l'outil militaire fassent l'objet d'un débat national", a-t-elle déclaré, souhaitant "que le Parlement dispose de moyens sérieux de contrôle et qu'il les exerce efficacement afin de soustraire la Défense au domaine réservé (du président de la république) pour la réintégrer dans le domaine publique".

Ségolène Royal s'est ainsi prononcée en faveur de la mise en place d'un "dispositif de contrôle parlementaire sur les activités de renseignement".

"J'associerai le Parlement au contrôle des opérations extérieures", a-t-elle également promis, ajoutant que "pour les exportations d'armements, les parlementaires, regroupés dans un cadre approprié, recevront les informations complètes et actualisées sur ces ventes et se verront facilité l'accès aux directives et décisions relatives au contrôle des exportations".

Répétant son opposition à la construction d'un second porte-avions par la France seule, elle a expliqué : "Je ne veux pas lancer un programme qui, à budget constant, risquerait de conduire à mettre en cause la détermination de la dissuasion, la sécurité et l'équipement des personnels, la préparation de l'avenir".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article