Meeting de Charleville-Mézières

Publié le par Arnaud

Lors du meeting avec Ségolène Royal à Charleville-Mézières, DSK a fustigé Bayrou et Sarkozy

"Ségolène fait campagne avec 100 propositions, pas dix, 20 ou 50, 100 propositions ! Bayrou fait campagne sans propositions", a déclaré DSK, ajoutant que Sarkozy "sur aucun sujet, n'essaye d'élever la France" qu'il proposait un mini-traité, "une petite chose" pour l'Europe et qu'il défendait "le repli" pour la France.


Dénonçant les "clins d'oeil" de Nicolas Sarkozy à l'électorat du Front national, jugeant qu'il "met en danger l'esprit même de notre pays", l'ancien ministre des Finances a surtout raillé les propositions économiques "intenables et injustes" du candidat de l'UMP: "Il dit 'je vais baisser la dette et je vais baisser les impôts': il n'y a pas un Français qui ne sache que ce n'est pas possible de faire les deux à la fois".

Dominique Strauss-Kahn a également fustigé la proposition du candidat de l'UMP d'augmenter le pouvoir d'achat grâce aux heures supplémentaires, "comme si c'étaient les salariés qui pouvaient décider".

Evoquant "les trois millions de salariés, surtout des femmes, qui sont à temps partiel, un temps partiel subi", il a qualifié de "triste plaisanterie" le projet de Nicolas Sarkozy.

"D'un côté des propos irréalistes, de l'autre le réalisme d'une candidate de gauche qui sait que la gauche a su gérer l'économie et qu'elle saura la gérer à nouveau quand la victoire sera là", a déclaré Dominique Strauss-Kahn.

Commenter cet article