www.latelelibre.fr

Publié le par Arnaud

Rachida Dati porte parole de Nicolas Sarkozy révèlent le vrai visage"odieux" de l'UMP J- 16

Sur le Web - Un site diffuse depuis jeudi soir l'extrait d'un entretien au cours duquel Rachida Dati se laisse aller à une plaisanterie sur un poste fictif de "ministre de la Rénovation urbaine à coups de Kärcher".

La caméra ne devait plus tourner, la boîte de production ne devait pas diffuser, les chaînes devaient refuser le passage. Et pourtant... C'était sans compter avec internet. Une nouvelle fois, un acteur de la campagne s'est laissé piéger et la vidéo est aujourd'hui diffusée sur le web. La victime : Rachida Dati, la porte-parole de Nicolas Sarkozy. L'objet : une plaisanterie.

Les images, diffusées sur www.latelelibre.fr, sont prises en marge d'un entretien à l'hôtel Lutétia, le 28 février 2007, entre Bruno Julliard, le jeune leader étudiant, et Rachida Dati. Le journaliste Paul Wermus tente de poser une question à la responsable UMP sur l'allocation universelle autonomie mais celle-ci est plongée dans une discussion avec Bruno Julliard.

"- Paul Wermus : Madame la porte-parole... On va bientôt vous appeler madame la ministre. Alors écoutez-moi...
- Rachida Dati : Ah bon ? (Rires)
- Bruno Julliard : Ministre de quoi ?
- Paul Wermus, plaisantant, à Bruno Julliard : Mais de quoi je me mêle ?
- Bruno Julliard : C'est vous qui avez lancé le débat...
- Rachida Dati, plaisantant : De la rénovation urbaine à coups de Kärcher

Le journaliste tente de reprendre l'interview. C'est alors qu'une personne, côté caméra, signale :

- C'est filmé hein...
- Rachida Dati, se tournant vers la caméra : Ah, non, non !

Rachida Dati le visage défait, Bruno Julliard riant de bon c?ur : ce sont les dernières images capturées par l'?il de la caméra avant que la personne côté caméra place sa main devant l'objectif :

- Alors on arrête de filmer là. On ne filme pas
- Rachida Dati : Ah non, non, là ça craint là."

Selon le rédacteur en chef de La Télé Libre, Allan Rothschild, contacté par LCI.fr, les images ont été tournées par Point du Jour, une agence de presse réalisant un film sur l'UNEF. Refusées par "les rédactions d'émission (...) essentiellement au prétexte de l'équilibre du temps de parole?, la boîte de production se serait alors adressée à La Télé Libre qui a jugé "utile" de diffuser l'extrait car ce ?off de campagne, est révélateur de l'état d'esprit de la porte-parole du candidat Nicolas Sarkozy".

Contactée vendredi en milieu de matinée par LCI.fr, Rachida Dati n'a pas souhaité s'exprimer sur la question. Mais la vidéo, mise en ligne jeudi à 19h45, commence à faire parler d'elle et, selon le rédacteur en chef de La Télé Libre, a déjà été visionnée 10.000 fois.


Commenter cet article